AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 tonight we are young + asher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Newbie ★ Welcome to Burlington
avatar


› age : 17 ans
› côté coeur : célibataire
› orientation sexuelle : hétérosexuelle
› métier : lycéenne
› quartier : The HIll

› posts : 32
› pseudo : Marie
› inscrit le : 18/08/2017
› age : 25
› avatar : Bella Thorne
© : samuel (koeurkoeur)


MessageSujet: tonight we are young + asher   Jeu 7 Sep - 18:58

tonight we are young
La nuit est tombée depuis un moment déjà. Et comme d'habitude, ma mère se sent obligée de calmer sa conscience de parent et de m'envoyer au lit tôt, comme si j'avais encore 10 ans. Je pense que dans sa tête, c'est un peu le cas. Après le suicide de mon frère, rien n'a été pareil de toute façon. A la fois plus protectrice et plus distante, sans jamais réussir à trouver un juste équilibre. J'ai essayé de me montrer compréhensive au départ, de lui laisser le temps de gérer son chagrin, alors que je gérais le mien. Mais finalement, ça n'a pas changé grand chose. J'évite les longs discours inutiles dans ces cas-là. Aucune envie de me prendre la tête pour rien, pour une discussion de sourds dans laquelle elle finira par m'avoir au chantage des larmes. Alors j'adresse mon sourire de fille faussement sage et en regagnant l'étage, j'emprunte le double des clés de la voiture. Ca m'arrive de plus en plus souvent, ce genre d'emprunt. Une fois qu'elle a avalé son somnifère, elle n'entend plus rien, et moi je retrouve ma liberté. Tout le monde est gagnant.

Ce soir, je m'allonge dans mon lit, sans prendre la peine de me changer. Personne ne viendra toquer à ma porte pour me souhaiter une bonne nuit ou pour s'assurer que tout va bien pour moi. J'ai pratiquement 18 ans, et parfois, j'espère que ce sera quand même le cas. Comme si l'enfant meurtrie en moi avait envie qu'on s'occupe d'elle, qu'on ne l'oublie pas complètement. Dans ces murs, tout ce que je sens, c'est la solitude et juste pour ça, je la hais. Il ne faudra pas longtemps avant que la voie ne soit libre. 22h30, ça ne loupe jamais. La lumière du couloir s'éteint, la porte de sa chambre se ferme et dans 20 minutes chronomètre en main, je pourrais démarrer le 4x4 familial sans risque de la réveiller. L'odeur des sièges en cuir alors que je m'y installe me fait sourire. C'est annonciateur d'une soirée loin de ce quartier pourri, qui pue l'hypocrisie, les faux semblants et les non-dits.

Il ne me faudra pas rouler très longtemps pour arriver à quelques maisons de celle d'Asher. Pas question de me garer devant chez eux et de risquer de me faire prendre maintenant, ou de lui attirer des problèmes. J'aurais pu le prévenir par message, ça aurait été bien plus simple. Je plonge la main dans mon sac à dos pour lui demander de me rejoindre discrètement mais impossible de trouver l'appareil. Je laisserai bien tomber mon front sur le volant de désespoir si je n'avais pas peur d'actionner le klaxon involontairement. Oublié en train de charger, mon portable ne me sera d'aucune utilité pour la soirée. Dans un soupir, je sors de la voiture et me dirige façon ninja jusqu'au jardin des Bailey. La lumière du séjour est encore allumée, tout comme celle de la chambre de Ash. C'est déjà un bon point, il sera peut-être plus facile que prévu d'attirer son attention. J'attrape une poignée de graviers que je balance contre sa vitre, sans trop de succès. Faut dire que la précision au lancer, ça n'a jamais été mon fort, en atteste mes notes pourries en sport. Tant pis, il faudra faire preuve d'un peu plus de débrouillardise et mettre à l'épreuve une fois de plus mes talents de ninja.

Ce n'est pas comme si c'était la première fois que j'escalade cette façade. Je ne compte plus depuis les années qu'on se connait. Ash a toujours été un ami à qui je pouvais me confier facilement et ça n'a pas changé. Une des rares choses qui n'a pas changé dans ma vie d'ailleurs, malgré tout ce qui a pu se passer. Et ce soir j'ai besoin de mon ami. J'ai besoin de lui parler de Hannah, de mon angoisse de la rentrée, de mon dégoût pour cette ville, pour ce quartier, pour ma maison. Je lui proposerai peut-être de partir en road-trip dès ce soir et comme toujours, je n'aurais jamais les couilles d'aller jusqu'au bout, trouvant des excuses pour ne pas le faire finalement. Mais mon esprit est loin de tout ça alors que j'ouvre avec difficulté la fenêtre de sa chambre. Personne à l'intérieur, peut-être qu'il est dans la salle de bain. Je me contente de faire comme chez moi et de m'allonger sur son lit, mes chaussures posées sur le cadrant et les mains passées derrière ma nuque. Il finira bien par se pointer de toute façon.
(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intermédiaire ★ du jardin communautaire
avatar


› age : 18 ans
› côté coeur : célibataire pour l'instant
› orientation sexuelle : hétéro
› métier : lycéen
› quartier : The Hill

› posts : 183
› pseudo : Ash
› inscrit le : 21/07/2017
› age : 21
› avatar : Ansel Elgort
© : Carole71


MessageSujet: Re: tonight we are young + asher   Mar 12 Sep - 19:12

Tonight we are young.
Asher s'ennuie. C'est une constance dans sa vie depuis trop longtemps. Il ne sait même pas depuis combien de temps. Il a beau mettre la plupart de ses problèmes sur le suicide de sa soeur, sa vie était moisie avant. Est ce que la vie peut être autre chose que pourri quand on vit à Burlington, Vermont et qu'on rêve d'aventure ? Il a tenté de combler le sentiment de vide par tous les moyens qu'il trouvait. Il a essayé l'alcool et l'herbe et les filles et les soirées et les "amis". Il s'est battu à s'en casser les os. Il a crié seul dans la nuit comme un con.

Dans quelques mois il aura 18 ans et pendant longtemps il a attendu cette liberté avec impatiente. Il ne se fait plus d'illusion aujourd'hui. Rien ne changera. Il sera le même abruti dans le même lycée de merde. Ses résultats scolaires ne lui permettront pas d'aller dans une université réputés. Son père ferait probablement joué ses connaissances pour le faire intégrer la fac de Burlington. Il resterait donc moisir ici. Ou alors il pourrait partir mais il n'avait pas d'argent et aucun talent. Il avait toujours été riche il ne survivrait pas longtemps sans un sous. Il faudrait qu'il se trouve une cougar pour l'entretenir mais c'est plus compliqué que ce qu'on croit.

Il tournait en rond chez lui comme un lion en cage. Sa voiture était confisqué, tout comme son téléphone et son ordinateur. Son père avait appris qu'il avait piqué la voiture de son frère pour une virée nocturne alors qu'il était privé de sortie et les choses étaient plutôt mal passé. Les mots "écoles militaires et camps de redressement" avaient été évoqués mais comme toujours sa mère l'avait défendue. Elle essayait de rester neutre dans les conflits mais elle restait son meilleur allié.

Presque 23 heures, il décida de se doucher, ça serait une chose à faire en moins pour demain. Quand il sortit de la douche avec juste une serviette autour de la taille, Kat était confortablement installé sur son lit. Il sourit.

C'est encore un peu tôt pour mon anniversaire mais je dis jamais non à une surprise.

Il lui fit un clin d’œil.

Ça fait longtemps que t'es là ?

Il attrapa un caleçon qu'il enfila en lui faisant dos. Elle avait déjà vu des fesses. Elle avait même très probablement déjà vu les siennes.

Je suis séquestré ici mais si tu veux on peut se tirer de là.

made by pandora.

_________________
Liars Liars Liars
I know I'll never feel the same
I know I may never accept the change, but I want...
Happiness...by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie ★ Welcome to Burlington
avatar


› age : 17 ans
› côté coeur : célibataire
› orientation sexuelle : hétérosexuelle
› métier : lycéenne
› quartier : The HIll

› posts : 32
› pseudo : Marie
› inscrit le : 18/08/2017
› age : 25
› avatar : Bella Thorne
© : samuel (koeurkoeur)


MessageSujet: Re: tonight we are young + asher   Mar 19 Sep - 22:42

tonight we are young
J'attends et la patience, ce n'est pas trop mon truc. Mes yeux se posent sur le plafond. J'aurais besoin de musique pour calmer le flux de mes pensées mais il n'y a que le silence de la maison. Ca m'angoisse, le silence comme ça, à tel point que ça me pousserait à trahir ma présence en shootant dans quelque chose, juste pour entendre autre chose que cette petite voix dans mon crâne, qui me rappelle que je suis coincée ici et que je n'ai pas le courage de me sortir toute seule de cette situation. Ce serait beaucoup plus simple si quelqu'un me forçait la main, si l'idée ne venait pas de moi et que je me contentais de suivre. Mais là encore, je risquais bien de tout faire capoter, d'une manière ou d'une autre, par peur du changement, comme si finalement cette routine oppressante avait quelque chose de rassurant pour une petite partie de mon esprit tordu. Je clos mes yeux un instant, me concentre sur le rythme de ma respiration et sur mon rythme cardiaque comme me l'avait conseillé ce psychiatre que j'étais allée voir après le décès de mon frère. Mais j'abandonne rapidement. Ca ne marche pas du tout et franchement, ça remet en cause les compétences de tous les psy du monde. Qui a cru qu'entendre tout ce qui se passe dans son corps, ça pouvait détendre qui que ce soit. Je soupire d'exaspération, parce que tout ce qui se passe dans ma tête n'a pas vraiment de sens, comme cette vie qu'on mène ici, dans cette ville.

Au son de la voix de Asher, je relève légèrement la tête en lui rendant son sourire avant de laisser retomber mon crâne sur les coussins. "Pitié Ash, je pensais que tu me connaissais mieux que ça. Si c'était le cas, tu saurais que je ne suis jamais une bonne surprise, genre surprise d'anniversaire. Tout le monde serait au courant sinon." Je laisse échapper un rire avant de me redresser pour m'asseoir sur le bord du lit. "Ouais hyper longtemps. Pense à nettoyer ton historique internet, parce que ce que j'ai vu, c'était loin d'être propre." Je lui lance un regard désapprobateur, comme si moi, Kat Pennington, je pouvais me permettre de donner des leçons à qui que ce soit. Je fais pas gaffe quand il se change, on a l'habitude depuis le temps et ça m'est égal. Ca m'est égal comme tout ce qui se passe autour de moi, comme la sale réputation que je me suis construite au fil des années. Vous sentez l'ironie ? Pas si égal que ça en fait. J'évite de trop regarder dans sa direction, par pudeur ou par gêne, j'en sais rien. "Séquestré carrément ? Pauvre de toi." Je lui adresse ma meilleure moue de pitié avant de me lever et de désigner la fenêtre entrouverte. "Mais ça tombe bien, je t'ai créé une issue de secours. Et en plus j'ai piqué les clés de la voiture de ma mère donc on est libre d'aller où bon nous semble." J'ai mon sourire satisfait, que certains pourraient prendre pour de l'arrogance, alors que je croise les bras sur ma poitrine, en experte que je suis pour faire le mur. "C'est pas que la vue me dérange mais faudrait peut-être t'habiller, ça caille dehors. Allez, j'veux chiller ailleurs que dans ta piaule et surtout avant que tes parents captent que t'es pas en train de parler tout seul." Je m'adosse au mur, attendant avec détermination qu'il enfile quelque chose et qu'on puisse décoller. "Sauf si tu veux être vraiment séquestré pour toujours."
(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intermédiaire ★ du jardin communautaire
avatar


› age : 18 ans
› côté coeur : célibataire pour l'instant
› orientation sexuelle : hétéro
› métier : lycéen
› quartier : The Hill

› posts : 183
› pseudo : Ash
› inscrit le : 21/07/2017
› age : 21
› avatar : Ansel Elgort
© : Carole71


MessageSujet: Re: tonight we are young + asher   Lun 25 Sep - 13:38

Tonight we are young.


Il est content de la voir. Surpris mais content. Ce soir il ne se fera pas chier à en crever. On se fait jamais chier avec Kat. Elle est trop pleine de vie, trop imprévisible pour ça. Il est encore en serviette mais il ne se laisse pas déstabiliser. Il sourit à son petit commentaire.


Si tu le dis.  

Il lui demanda si elle était là depuis longtemps. Elle lui répondit que oui de manière exagéré. Il n'avait pas traîné sous la douche. Il savait qu'elle mentait. Il sourit.


Genre t'as pas pire dans le tien. Non je l'ai nettoyé la semaine dernière c'est soft pour l'instant. A part les recherches d'hier. J'étais d'une humeur particulière.  

Il sourit de toute ses dents avant de se plaindre. Il était puni, privé de sortie, séquestré dans son humble demeure. Heureusement tel un chevalier sur son destrier, elle était là pour le sauver. Elle avait piqué les clés de sa mère. Ils pouvaient se casser de là.

La classe.

Il pensa à la suivre mais elle avait peut être raison, habillé ça serait mieux. Il fouilla dans son placard et fit tomber la serviette. Il s'habilla en vitesse avant qu'elle ne décide de changer d'avis et de se barrer sans lui.

Où est ce qu'on va ?

Il finit d'enfiler ses affaires et prépara un sac avec de la bière pas fraîche et de la bouffe.

C'est parti. Tu me files les clés ?

Elle accepterait probablement jamais mais c'était beau de rêver. Il lui était déjà reconnaissant d'être passé ce soir. C'était l'enfer ici. Surtout depuis que son père ne lui lâchait pas la grappe. Il avait vraiment besoin de se barrer de là. Au moins pour quelques heures, il pourrait souffler un peu.

T'as pas peur que ta mère se rende compte que sa caisse a disparu ?  

Kat était peut être aussi proche de ses parents qu'il ne l'était de son père. Ils avaient vraiment tiré le gros lot. Comme si grandir dans ce trou n'était pas suffisant il avait fallu qu'ils aient des parents de merde.

made by pandora.

_________________
Liars Liars Liars
I know I'll never feel the same
I know I may never accept the change, but I want...
Happiness...by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie ★ Welcome to Burlington
avatar


› age : 17 ans
› côté coeur : célibataire
› orientation sexuelle : hétérosexuelle
› métier : lycéenne
› quartier : The HIll

› posts : 32
› pseudo : Marie
› inscrit le : 18/08/2017
› age : 25
› avatar : Bella Thorne
© : samuel (koeurkoeur)


MessageSujet: Re: tonight we are young + asher   Mar 10 Oct - 20:13

tonight we are young
J'ai envie de me vider la tête, de plus penser à rien. Surtout pas aux révélations que m'a fait Hannah sur ce qui lui est arrivé pendant ses années d'absence. Un bébé, elle a un bébé. Ca me semble surréaliste encore maintenant. Je ne suis pas sûre d'arriver à m'y faire un jour, même si je n'ai pas vraiment le choix. Peut-être que de le voir en chair et en os rendrait les choses plus réelles. Mais les enfants, c'est pas mon truc. J'ai pas envie d'être confrontée à tous ces trucs d'adultes. Pas si vite. Asher, c'est mon échappatoire, le meilleur moyen de laisser tout ça de côté, de vider mon sac et de penser à autre chose, tout ça en un. Je lui adresse une grimace alors qu'il fait allusion à ce qu'il peut bien chercher sur son pc, quand ses parents ne sont pas dans le coin. "Epargne-moi les détails, j'ai pas envie d'avoir l'image de toi en train de t'astiquer dans la tête jusqu'à la fin de mes jours ... Trop tard. Beurk." Je prends un air horrifié avant de m'effondrer sur le lit. Hollywood ferait bien de songer à me donner un rôle avec tout le cinéma que je lui fais.

Mais bref, il faut bien que j'arrête de faire le pitre cinq minutes si je veux qu'on puisse se tirer d'ici. Je lui adresse mon sourire satisfait, pas peu fière de moi d'avoir dérobé les clés du gros 4X4 de ma mère. C'est vrai que c'est plutôt la classe. Par contre, pas question de lui filer les clés. "J'en sais rien. Mais ce que je sais c'est que c'est pas toi qui nous y mènera. Je veux arriver vivante tu comprends." Je lui tire la langue, ne perdant pas une occasion de le taquiner. Quand il évoque le sujet de ma mère, je hausse les épaules. J'imagine qu'elle serait plus inquiète de voir que sa voiture a disparu que de voir ma chambre vide, tant c'est devenu une habitude. Mais peut-être que je suis surtout de mauvaise foi et que c'est plus facile de lui attribuer le mauvais rôle que d'essayer de faire preuve d'empathie et de comprendre son deuil impossible. "Elle a pris sa pilule magique, ce qui nous laisse précisément cinq heures de tranquillité avant que le somnifère arrête de faire effet." Je me relève d'un bond et me positionne au bord de la fenêtre, prête à faire l'escalade en sens inverse pour la liberté. "Allez joli cul, cassons-nous de cet enfer." Je lui adresse un grand sourire avant de m'engouffrer dans la nuit noire.

Dans la voiture, j'active rapidement le contact pour qu'on puisse partir aussi vite que possible. "Taxi Pennington j'écoute, une recommandation particulière?" Je me tourne vers lui, une main sur le volant, avec mon ton d'aristocrate. J'ai pas de destination précise en tête et il faudra bien à un moment ou à un autre que je fasse tomber le masque des pitreries pour me confier sur la véritable raison de ma visite, mais ça me laisse encore quelques minutes de répit. "J'crois qu'il y a une fête chez cette nana blonde là, j'oublie toujours son prénom. Sinon, on peut aller dévaliser la station service en bonbons et se poser." Je hausse de nouveau des épaules, attendant qu'il se décide sur notre destination, à moins qu'il ait une meilleure idée de comment occuper nos quelques heures de liberté.
(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: tonight we are young + asher   

Revenir en haut Aller en bas
 
tonight we are young + asher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]
» Tonight, we are young (Diane)
» [Avril 1990] Tonight, we are young! [Ft.Face Family]
» Ange • TONIGHT, WE ARE YOUNG ... v2
» How do you rate President Obama's speech tonight?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Family comes first :: Burlington, Vermont :: The Hill-
Sauter vers: