AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La musique dans la peau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Intermédiaire ★ du jardin communautaire
avatar


› age : 23 ans
› côté coeur : Celibataire
› orientation sexuelle : Bisexuel
› métier : Surveillant au lycée

› posts : 122
› pseudo : Eilera
› inscrit le : 19/08/2017
› age : 23
› avatar : Ed Sheeran
© : Eilera


MessageSujet: La musique dans la peau   Mer 6 Sep - 17:16


LA MUSIQUE DANS LA PEAU
Feat Charlie
Le groupe jouait encore ce soir là. Et étant fan numéro un de sa petite sœur, James y était allé pour les écouter. Il aimait passer ses soirées au Nectar's à boire un coup avec ses potes et écouter le groupe de sa cadette jouer. Secrètement, il rêvait d'être aussi bon qu'eux mais il savait qu'il avait encore des progrès à faire. Oui, James commençait à composer des musiques et à écrire des chansons. Pour le moment, il était surtout bon dans l'écriture. Il avait commencé à apprendre la guitare mais il s'était avéré qu'apprendre tout seul, c'était bien plus compliqué que le disait le mec sur youtube. Alors le jeune homme se demandait s'il ne devait pas demander de l'aide à un professionnel et prendre des vrais cours. Et puis, s'il n'y arrivait pas, il arrêterait tout simplement. James avait l'habitude de baisser la tête face à l'adversité alors un peu plus ou un peu moins, ça ne changerait pas grand chose. Il était à deux doigts de terminer ses études et de pouvoir faire enfin le métier et des rêves et il avait tout lâcher pour revenir au lycée travailler en tant que surveillant. James avait tendance à se rabaisser. Même s'il n'avait pas l'air comme ça, il était très peu sûr de lui.

Ce soir là, James s'était attardé au bar après la fin de la représentation du groupe. Ils commençaient tous à ranger leurs instruments et s'en allaient un à un, un peu comme le reste des clients. C'est au moment où il n'y avait presque plus personne que James se décida enfin. Il prit son courage à deux mains et rejoignit Charlie qui était en train de ranger sa guitare au fond de la salle. « Hey Charlie ». Dit-il un peu secouait par ce qu'il allait lui demander. Il était tout gêné et avait l'impression de commettre une grosse bêtise. Pourtant, cela faisait de nombreuses années que les deux se connaissaient. Mais il n'arrivait pas à croire lui même ce qu'il s’apprêtait à demander à Charlie, la meilleure amie de sa sœur. Oula, je vous arrête tout de suite. James n'est pas sur le point de lui avouer des sentiments amoureux ou quelque chose dans le genre. Non, loin de là. Elle était charmante, mais c'était comme une petite sœur. « Est-ce que je peux te parler quelques minutes, s'il te plait ?! » Il était bien trop poli pour que ça soit naturel. Tout ceux qui le connaissait savaient que James n'était pas du genre à être timide. « J'ai besoin d'un coup de main pour quelque chose, et tu es la seule à pouvoir m'aider. » Oui, ça sonnait un peu mélodramatique mais bon.
© FRIMELDA


_________________
LOVE ME TENDER
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ∞ I'll find a way to be without you
avatar


› age : 20 ans
› côté coeur : Célibataire
› orientation sexuelle : Bisexuelle
› métier : Serveuse
› quartier : Old North End
/
› posts : 424
› pseudo : carole71
› inscrit le : 19/05/2017
› age : 19
› avatar : Zoey Deutch


MessageSujet: Re: La musique dans la peau   Lun 11 Sep - 19:05


La musique dans la peau
Charlie & James
Ça y était, c'était finit, une fois de plus. Mon groupe avait fini de jouer pour la soirée. On s'était produit au Nectar's comme d'habitude. J'adorais ces moments quand on se produisait, pas parce que j'adorais me montrer ou quoi que ce soit du genre, plus parce que la musique était mon moyen d'expression favori, c'était ma méthode pour extérioriser ce qui n'allais pas, pour exprimer ce que je ressentais. C'était Dylan, mon frère jumeau qui avait eu l'idée du groupe, j'avais ensuite convaincu Alaska, ma meilleure amie de tenter l'aventure avec nous. Le dernier membre du groupe était Nate, il nous avait rejoint après, c'était le remplaçant de Miles qui lui restait encore un sujet délicat pour moi. La représentation s'était bien passé, du moins c'était mon impression, j'étais triste que ce soit déjà fini, ça avait définitivement été le meilleur moment de ma semaine et de loin. En même temps ce n'était pas très compliqué vu la semaine que j'avais eu. Tout le monde commençait à partir petit à petit et comme d'habitude j'étais la dernière, encore en train de ranger ma guitare. Je vis James s'approcher et je ne pus retenir un grand sourire.

Hey toi, comment ça va ? La représentation t'as plu ?

Je connaissais James depuis longtemps maintenant, il était un peu comme un grand frère. J'avais déjà une famille nombreuse, mais j'adorais la famille d'Alaska et à force de squatter chez elle, les Lewinski était devenu une sorte de seconde famille pour moi. James me demanda s'il pouvait me parler, il avait l'air nerveux, ce n'était pas habituel, j'espère que rien de grave n'était arrivé.

Oui pas de problème, je t'écoute

Il avait besoin d'un coup de main et selon lui j'étais la seule à pouvoir l'aider. La situation devait être plutôt désespéré pour que se soit moi son seul espoir.

Ok, dis-moi tout et je verrais ce que je peux faire pour toi.
 

Emi Burton

_________________
    i'm empty inside
    And I don't wanna live but I'm too scared to die △ Life just sucks then we all die that's just reality, yeah don't lie to me, yeah I'm fucked up but I don't wanna be.
    ©️endlesslove


Dernière édition par Charlie Halliwell le Lun 11 Sep - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intermédiaire ★ du jardin communautaire
avatar


› age : 23 ans
› côté coeur : Celibataire
› orientation sexuelle : Bisexuel
› métier : Surveillant au lycée

› posts : 122
› pseudo : Eilera
› inscrit le : 19/08/2017
› age : 23
› avatar : Ed Sheeran
© : Eilera


MessageSujet: Re: La musique dans la peau   Lun 11 Sep - 20:43


LA MUSIQUE DANS LA PEAU
Feat Charlie
Ceux qui connaissent James savent très bien que ce n'est pas le genre de mec à avoir peur de parler à quelqu'un. La timidité ne fait pas parti de ses défauts, et pourtant, il en a beaucoup. Au contraire, James c'est le genre de mec à aller parler à tout le monde, même aux gens bizarre. Ca lui est déjà arrivé de discuter des heures entières avec un SDF parce qu'ils s'étaient trouvé un goût commun pour les tacos. Rien ne le complexait et pourtant, il y avait des moments où le jeune homme montrait des failles. Comme ce soir là, après le concert. Il s'apprêtait à demander de l'aide à quelqu'un, chose qu'il n'avait pas l'habitude de faire. Ah oui, James est aussi quelqu'un de très fier. Il ne supporte pas que les autres lui donne un coup de main dans quoi que ce soit. Il aime se débrouiller tout seul et ça a toujours été le cas. C'est à cause de son stupide complexe d'infériorité que personne ne connaît car il sait très bien le cacher. Il lui fallait beaucoup de courage pour faire ce qu'il s’apprêtait à faire, c'est à dire demander de l'aide à la meilleure amie de sa sœur Alaska. James avait bu, mais pas suffisamment pour ne pas avoir le trac. Pourquoi se mettait-il dans tout ses états ? Il avait peur de recevoir un refus de la part de la jeune femme. Pourtant, il avait confiance en elle. Il la connaissait depuis maintenant trop longtemps pour être complexé face à elle. Charlie passait beaucoup de temps chez eux et ils avaient fini par se lier d'amitié. Charlie était comme une sœur pour lui alors pourquoi se montrait-il aussi nerveux ?  « Ca va bien et toi ? Tu parles, c'était génial, comme toujours ! Mais est-ce que je suis objectif, ça j'en doute. » Il connaissait trop bien la moitié des membres du groupe pour avoir un vrai jugement. Il jurerait pourtant sur l'honneur que leur musique était vraiment excellente.

Il se lança alors et demanda à demi mot de l'aide à Charlie. Il n'arrivait pas à être direct pour le moment, il voulait savoir surtout si la jeune femme était prête à l'entendre. Décidément James avait besoin d'avoir le consentement de tout le monde ces derniers temps. Comme toujours, Charlie se montrait sympa avec James. Il détendit les épaules, soulagé de la réponse de Charlie. Il reprit alors son attitude décontractée qu'il avait toujours. Il avait moins l'air d'avoir un balais dans le cul, c'était déjà ça.  « Bon, tu me promets de ne pas te moquer hein ?! » Il lui arrivait souvent d'avoir des réactions de gamin.  « Ne t'inquiètes pas, ce n'est pas un conseil sentimental que je vais te demander. Tu sais que je suis un expert là dedans. » Et une petite blagounette pour se détendre avant de poser la vraie question. Il était un peu venu pour ça quand même. Demander de l'aide à Charlie sur un sujet qu'il ne maîtrisait pas.  « Je voulais savoir si tu pouvais me donner quelques conseils. Je me suis mis à la guitare il y a quelques mois et je t'avoue que je ne progresse pas vraiment. J'ai regardé des vidéos sur internet mais je n'apprends pas grand chose. » Le morceau était enfin sorti. Enfin, à demi mot, comme d'habitude.  « Tu peux m'apprendre à jouer s'il te plaît ? Tu es la meilleure dans ce domaine. Je ne voyais pas à qui demander d'autre. » Toujours finir par flatter l’ego des autres.
© FRIMELDA


_________________
LOVE ME TENDER
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ∞ I'll find a way to be without you
avatar


› age : 20 ans
› côté coeur : Célibataire
› orientation sexuelle : Bisexuelle
› métier : Serveuse
› quartier : Old North End
/
› posts : 424
› pseudo : carole71
› inscrit le : 19/05/2017
› age : 19
› avatar : Zoey Deutch


MessageSujet: Re: La musique dans la peau   Sam 16 Sep - 17:39


La musique dans la peau
Charlie & James
On avait encore fait une représentation au Nectar's ce soir. J'adorais ces moments, j'avais l'impression de pouvoir être moi-même sans être jugé. La musique prenait une place très importante dans ma vie. Je n'avais pas un job de rêve ni une famille parfaite, ma mère était alcoolique et mon père était mort et avant de mourir il avait lui aussi été un loser alcoolique. En bref on était une famille de boulet qui se transmettait le gène à chaque génération, bon j'exagérais peut-être un peu, mais on était pas loin de ça. La musique me donnait l'impression de savoir faire quelque chose, de ne pas être une si grosse ratée. Ça pouvait peut-être paraître absurde, mais quand je jouais j'avais l'impression de vivre vraiment, pas seulement de survivre ou juste d'exister. J'avais l'impression d'avoir des possibilités, l'impression d'être quelqu'un d'autre, quelqu'un de mieux, de moins brisée. La musique me permettait d'exprimer ce que je ne pouvais pas dire à voix haute. J'étais surprise de voir James, pas qu'il soit la pour notre représentation parce qu'il venait genre à chaque fois pour admirer Alaska sur scène et il avait raison d'être fière de sa petite sœur, cette fille était juste géniale. Non, j'étais surprise qu'il vienne me parler, pas qu'on ne s'entende pas loin de là, je le considérais comme un frère. Il avait l'air nerveux et ça c'était bizarre, James n'étais pas nerveux quand il parlait à quelqu'un, il était au moins aussi sociable que sa sœur ce qui signifiais que c'était le genre de gars à parler à des inconnus bizarre, a te parler comme s'il te connaissait depuis 20 ans alors qu'il vient tout juste de te rencontrer. Et là il était nerveux, ce n'était pas normal. Je commençais par prendre de ces nouvelles.

Je vais très bien, déçu que ce soit déjà fini et pressé d'être à la prochaine représentation, comme d'hab en faite.

Je lui souris.

James, à partir du moment ou tu nous a trouvé génial tu es objectif.

Je plaisantai, mais en vrai j'étais contente qu'il est aimé, son opinion était importante pour moi. Il me demanda s'il pouvait me parler et je lui confirmais que oui. Je commençais vraiment à me demander ce qu'il avait, il était tellement tendu, si je ne m'étais pas inquiété peut-être que j'aurais pu en rire. Il me demanda de lui promettre de ne pas me moquer, et étonnamment cette remarque me rassura, si c'était drôle alors c'était bon rien de grave n'était arrivé.

Je te le promet. Tu veux que je lève ma main droit et que je dis je le jure ou c'est bon ? Parce que je peux le faire si tu en as besoin pour être rassuré.  
 
Il me rassura me disant qu'il ne me demandai pas un conseil sentimental.

Oui enfin je ne suis pas sur qu'on puisse dire que tu es expert la dedans, mais par contre on peut dire que moi je crains, dans ce domaine. En faite c'est même pire que ça, mais passons ce n'est pas le moment de parler de ça. Va y je t'écoute dis-moi tout.  Et arrête de tourner autour du pot sinon tu vas me stresser.

C'est sur que ce n'était pas moi qu'il fallait voir pour les conseils sentimentaux, le seul mec dont j’avais vraiment été amoureuse étais maintenant en prison de toute évidence mes gout en matière d'homme était plus que discutable. Quand à mes compétence social elle devait se situé entre médiocre et nulle. Il venait à moi pour me parler de musique. Il voulait que je lui apprenne à jouer. J'étais flatté, qu'il soit venu à moi, c'était trop cute. Il ajouta même que j'étais la meilleure dans ce domaine, il avait vraiment besoin d'aide, s'il en était à utiliser la flatterie, amis c'était malin de sa part. J'étais vraiment touché qu'il pense ça. Je le pris dans mes bras.

C'est vraiment sympa de ta part d'avoir pensé à moi. Non, mais sérieux ça me touche vraiment. Par contre pas besoin de me répéter que je suis la meilleure, j'apprécié la flatterie comme tout être humain normalement constitué, mais je ne voudrais pas que mes chevilles enfle de trop en plus tu serais capable de me faire pleurer. Alors tu as raison le problème avec les vidéos c'est que tu ne peux pas avoir toute les astuces et tout et tout. En tout cas je serais d'avis de t'apprendre.  

Je lui souris, j'étais vraiment contente qu'il m'ai demandé à moi. Bon après je n'étais pas sûre de réellement être la plus qualifié pour la tâche, mais s'il me faisait assez confiance pour me demander de l'aide alors j'allais tout faire pour le faire progresser.

Après je suis sûr que tu es déjà très bon.

J'hésitais avant de poser ma prochaine question. Oh et puis zut j'étais trop curieuse.

Qu'est ce qui t'a donné envie de jouer ?  

J'étais surprise qu'Alaska ne m'en ai pas parlé.

Tu en a parlé à Alaska ?


Emi Burton

_________________
    i'm empty inside
    And I don't wanna live but I'm too scared to die △ Life just sucks then we all die that's just reality, yeah don't lie to me, yeah I'm fucked up but I don't wanna be.
    ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intermédiaire ★ du jardin communautaire
avatar


› age : 23 ans
› côté coeur : Celibataire
› orientation sexuelle : Bisexuel
› métier : Surveillant au lycée

› posts : 122
› pseudo : Eilera
› inscrit le : 19/08/2017
› age : 23
› avatar : Ed Sheeran
© : Eilera


MessageSujet: Re: La musique dans la peau   Lun 18 Sep - 20:12


LA MUSIQUE DANS LA PEAU
Feat Charlie
Les amitiés aussi forte que celle d'Alaska et Charlie était rare. Et c'était encore plus rare que des familles s'entendent aussi bien. Enfin, James s'entendait vraiment bien avec Charlie et au fil du temps, elle était devenue plus que la meilleure amie de sa sœur pour lui. Elle était une sœur de plus qu'il fallait protéger et chérir. Oui, il l'appréciait et il n'y avait aucune arrière pensée derrière leur amitié, ce qui était rare aujourd'hui. James est le genre de personne à être persuadé que les relations amicales entre un homme et une femme sont tout à fait possible. Alors il n'allait pas se priver d'une si belle relation avec Charlie sous prétexte que les gens sont trop coincés pour accepter une telle relation. Il aimait discuter avec elle, ils pouvaient parler de nombreuses choses sans qu'ils ne soient gênés. Pourtant, pour la première fois de sa vie, James faisait son timide. Qu'est-ce qu'il pouvait être con parfois. Au début, il se lança dans les banalités en lui demandant comment elle allait. Elle lui répondit qu'elle avait hâte que la prochaine représentation ait lieu, et il la comprenait bien. Enfin, presque. Son seul publique, c'était son hérisson et ses potes bourrés. Parce qu'il était hors de question qu'il chante devant ses potes sobres, ils se foutraient de sa gueule et ne le ménagerait pas. Il ria alors quand elle lui dit en gros qu'ils étaient excellents. C'est pour ça qu'il adorait Charlie, elle ne se prenait pas la tête. Du moins, pas quand elle était avec lui. Alors pourquoi était-il aussi coincé.

Le jeune homme se lança alors enfin et demanda à son amie de longue date si elle pouvait lui donner un coup de main. Elle répondit avec une plaisanterie.  « J'avoue que ça m'aiderait ouai. Il y a pas une Bible qui traîne ?! » S'il touchait à une Bible, il serait fort probable qu'il brûle. C'était l'homme le moins pur de la terre. Quand il passait devant une église, il faisait un long détour, de peur de se faire brûler comme un vampire. Pourtant, il croyait en Dieu. Enfin, presque. Ils parlèrent ensuite en plaisantant que James était un expert en séduction. Ce à quoi Charlie lui répondit par la négation.  « Je suis un véritable Don Juan, ne doute jamais de ça miss ! » Il en disait des conneries.  « Ca ne m'étonne même pas que tu sois pas doué en amour. Il faut quand même que tu ais des tares. Sinon les autres nanas seraient méga jalouses de toi. » Etait-ce un compliment ? On ne savait pas. James se décida enfin à parler de son « problème » du moment. Non il n'avait pas un problème avec les femmes comme il lui avait dit. Mais un problème musical. Quand elle le prit dans ses bras, au début il fut un peu surpris. Puis, il la serra fort dans les siens. En gros, ce câlin ça voulait dire quoi ?  « Pleure pas chaton. Et puis, pour les chevilles, tu as de la marge, alors je peux encore te flatter. » Heureusement que personne n'était là pour entendre le surnom débile qu'il venait de lui donner. James était le spécialiste des surnoms. Après tout, avec ses meilleurs potes ils s'appelaient sans cesse 'Tête de bi*e' ou des choses dans le genre, de l'affection quoi. James lui fit un bisou sur le front pour la remercier d'accepter. Puis il se mit à sauter sur place, comme si il n'avait pas l'air assez stupide. Mais il était trop heureux pour cacher sa joie.  « Je te revaudrais ça Charlie ! Tu aimes les glaces ben&jerry ? » Ce qu'il allait lui proposer, il le ferait qu'à un véritable ami. Il fallait qu'elle se sente flatter.

James haussa les épaules quand elle lui dit qu'il était surement déjà très bon. C'était le problème de James, il avait tendance à apprendre rapidement à cause de sa mémoire d'éléphant. Le problème, c'était qu'on en attendait trop de lui. Du coup, il jouait les mecs stupides pour que les gens ne le prennent pas pour un intellectuel.  « Oula, je préfère te prévenir, les sons qui sorte de ma guitare se rapprochent plus au son que ferai un bébé chat qu'on torturerait. » Il partait de loin, oui.  « J'ai toujours aimé la musique tu sais. » Là James redevint sérieux pendant un instant. Il allait se livrer à Charlie. Il allait lui dire ce qu'il n'a jamais osé dire à voix haute. Mais il était trop honnête pour ne pas lui avouer.  « Mais je ne me suis jamais permi de jouer d'un instrument à cause de ma mère et d'Alaska. Je me suis toujours dit que deux musiciens dans la famille, ça suffisait. C'était surtout qu'il avait peur du jugement de sa mère.  « Je me contente d'avoir l'image de l'artiste peintre. » Puis, elle lui posa THE question. James baissa la tête et commença à enlever la peau autour de ses ongles.  « Non. J'ai un peu peur de son jugement pour tout te dire. » Il pouvait être tellement stupide parfois. Ca en était ridicule.  « Tu ne lui diras pas hein. Je veux avoir de bonnes bases avant de lui en parler. Ca te paraît stupide hein ? » Son manque de confiance en lui était vraiment un problème.
© FRIMELDA


_________________
LOVE ME TENDER
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La musique dans la peau   

Revenir en haut Aller en bas
 
La musique dans la peau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La musique dans la peau
» Pourtant t'es beau comme une comète, j't'ai dans la peau, j't'ai dans la tête.
» Mettre une musique dans votre signature
» Mettre une musique dans votre signature
» Mettre de la musique dans la signature depuis Youtube

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Family comes first :: Burlington, Vermont :: Downtown-
Sauter vers: