AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I have something to tell you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
You can't wake up, this is not a dream
avatar


› age : 40 ans
› côté coeur : en couple avec un homme marié
› orientation sexuelle : hétéro
› métier : Procureur

› posts : 228
› pseudo : Lisa
› inscrit le : 21/07/2017
› age : 24
› avatar : Kerry Washington
© : Ante mortem


MessageSujet: I have something to tell you   Mar 5 Sep - 1:37




Lincoln &
Rebecca

"I have something to tell you"

Il l'avait appelé la veille. Il avait enfin trouvé du temps pour elle, pour eux. Son coup de fil aurait dû la réjouir mais elle était trop nerveuse pour ça. Elle savait qu'elle devait lui dire. Elle ne pouvait pas attendre plus longtemps. Elle aurait dû lui dire quand elle l'avait appris. Elle l'aurait fait si les choses n'avaient pas été aussi compliqué. Elle devait lui dire avant que les signes ne soient trop apparents, avant qu'il ne le devine ou pire qu'il l'apprenne de la bouche de quelqu'un d'autre. Elle devait lui dire mais elle ne savait pas comment. Il était marié. Il lui avait dit qu'il voulait divorcer mais ça ne dépendait pas que de lui et elle se doutait que Millicent ne lui faciliterait pas la tâche. Elle savait pour eux et elle avait continué de prétendre. L'illusion d'un mariage parfait, d'une famille soudée avait trop d'importance à ses yeux. Son mariage n'était pas le seul problème. Il venait d'apprendre qu'il était grand père et n'arrivait pas à créer de lien avec son petit fils. Il ne sauterait probablement pas de joie à l'idée d'être père à nouveau. Son avis comptait pour elle mais sa décision était prise. Elle ne savait pas ce que ça impliquerait pour eux. Elle comprendrait qu'il la quitte même si elle préférait ne pas y penser. Elle passa la nuit à imaginer tous les scénarios possibles. Elle se rendait malade mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. Elle était sur les nerfs au bureau, au point que tous ses employés à l'exception de sa nièce l'évitait. Les nausées matinales étaient intolérable et elle rentra chez elle en début d'après midi. Elle avait prévu de cuisiner quelque chose pour ce soir et de faire un peu de ménage mais elle fût réveillée par sa sonnette et horrifiée de voir l'heure. Elle se rhabilla en vitesse et essaya de se rendre présentable avant d'aller ouvrir.

Hey.  


Codage par Phantasmagoria

_________________
⊹You own me, you control me, I belong to you.
“Because isn’t that the point of every relationship: to be known by someone else, to be understood? He gets me. She gets me. Isn’t that the simple magic phrase?”
― Gillian Flynn, Gone Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intermédiaire ★ du jardin communautaire
avatar


› age : 55 ans
› côté coeur : Marié à Millicent, en couple avec Rebecca
› orientation sexuelle : Hétéro
› métier : Maire de Burlington
› quartier : The Hill

› posts : 137
› pseudo : Alexandre
› inscrit le : 21/07/2017
› age : 28
› avatar : Tony Goldwyn
© : Ante mortem


MessageSujet: Re: I have something to tell you   Dim 17 Sep - 17:02


"I have something to tell you"



J'avais réussi à me libérer pour ce soir, pour voir Rebecca. Je l'avais appelé la veille, pour savoir si c'était bon pour elle et elle m'avait dit que je pouvais passer. J'avais hâte de passer un moment avec elle. Depuis le retour de Hannah, les choses étaient compliquées. J'avais pu revoir Rebecca, mais vraiment en coup de vent. Là, nous avions la soirée pour nous. J'étais impatient de pouvoir la retrouver. Toute la journée, je n'avais pensé qu'à ça, à elle, à nous. Plus l'heure de nos retrouvailles arrivaient et moins j'arrivais à rester en place. J'abrégeais mon dernier rendez-vous pour pouvoir sortir le plus tôt possible. Je passais chez un fleuriste pour lui prendre des fleurs. J'avais à me faire pardonner. Je n'avais pas été très présent pour elle et elle avait été très compréhensive avec moi. Je voulais lui annoncer que j'avais vu mon avocat et que j'allais prochainement mettre en route la procédure. Je ne voulais cependant l'effrayer avec tout ça.
Arrivé devant sa porte, je sonnai et attendus qu'elle vienne m'ouvrir.

Salut, tu vas bien ?  

Elle avait l'air fatiguée. Sa journée avait dû être longue au travail. J'espérais qu'elle allait tout de même bien et qu'elle n'allait pas vouloir écourter notre soirée.

Tiens, c'est pour toi.  

Je lui tendis les fleurs. J'avais pris un bouquet de roses rouges. Je sais que c'est cliché, mais je trouvais que ça restait romantique.

Je voulais me faire pardonner pour ne pas être très présent en ce moment. Je pense que ça va durer encore un peu, mais je veux que tu saches que tu comptes pour moi.   

Je voulais lui montrer qu'elle avait de l'importance, que je ne la laissais pas tomber. Ce n'est pas parce que je ne pouvais pas lui accorder beaucoup de temps dans l'immédiat, que je ne l'aimais plus. Je ne voulais pas la délaisser. Je savais que Rebecca savait combien c'était compliqué en ce moment et je me doutais qu'elle ne m'en tenait pas rigueur, mais la situation ne devait pas être facile non plus pour elle et elle n'avait pas eu vraiment l'occasion de pouvoir s'exprimer sur son ressenti.



_________________
Too much to believe, too much to deny
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
You can't wake up, this is not a dream
avatar


› age : 40 ans
› côté coeur : en couple avec un homme marié
› orientation sexuelle : hétéro
› métier : Procureur

› posts : 228
› pseudo : Lisa
› inscrit le : 21/07/2017
› age : 24
› avatar : Kerry Washington
© : Ante mortem


MessageSujet: Re: I have something to tell you   Lun 18 Sep - 1:48




Lincoln &
Rebecca

"I have something to tell you"

Elle avait une mine à faire peur et rien n'était prêt. Elle n'avait pas préparé à dîner. Elle n'avait pas rangé ses affaires et des dossiers étaient encore étalés sur la table basse. Elle n'arrivait pas à croire qu'elle était resté endormis aussi longtemps. Elle ne pouvait pas ne pas ouvrir et se cacher dans son appartement à prétendre qu'elle n'était pas là. Ils avaient besoin de parler. Ils n'avaient pas un emploi du temps flexible. Elle avait attendu des semaines avant de l'avoir pour elle. Elle avait tout gâché. Elle lui ouvrit en colère contre elle même. Il lui demanda si ça allait et elle tenta de faire bonne figure. Elle se força à lui sourire.

Oui et toi ?

Il lui tendit des fleurs et elle déglutit difficilement. C'était trop pour elle. Elle n'avait rien préparé. Elle allait peut être tout gâcher entre eux en lui annonçant qu'elle était enceinte et il lui amenait des fleurs, des roses rouges, ses préférés. Elle essaya de retenir ses larmes mais c'était trop dur. Ses hormones la rendait trop émotive. Elle l'enlaça, enfouissant son visage dans sa nuque.

Merci.

Il lui dit qu'il voulait se faire pardonner de ne pas avoir été très présent pour elle. Il voulait qu'elle sache qu'elle comptait pour lui. Il fallait qu'il se taise parce qu'un mot de plus et elle allait passer la soirée entière à pleurer et à se dire qu'elle ne le méritait pas. Elle l'embrassa.

T'as pas besoin de te faire pardonner.

Elle quitta ses bras pour s'occuper des fleurs. Elle le laissa s'installer sur le canapé.

Laisse moi ranger ça.

Elle débarrassa ses dossiers de la petite table. Elle était nerveuse. Elle ne savait pas quand lui dire. Elle s'installa à côté de lui avant de se relever immédiatement.

Tu veux boire quelque chose ?


Codage par Phantasmagoria

_________________
⊹You own me, you control me, I belong to you.
“Because isn’t that the point of every relationship: to be known by someone else, to be understood? He gets me. She gets me. Isn’t that the simple magic phrase?”
― Gillian Flynn, Gone Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intermédiaire ★ du jardin communautaire
avatar


› age : 55 ans
› côté coeur : Marié à Millicent, en couple avec Rebecca
› orientation sexuelle : Hétéro
› métier : Maire de Burlington
› quartier : The Hill

› posts : 137
› pseudo : Alexandre
› inscrit le : 21/07/2017
› age : 28
› avatar : Tony Goldwyn
© : Ante mortem


MessageSujet: Re: I have something to tell you   Dim 15 Oct - 13:11


"I have something to tell you"



J'étais à présent chez Rebecca. Je lui tendis les fleurs et elle m'enlaça. Je ne m'attendais pas forcément à cette réaction. Je la sentais fébrile. Elle avait l'air aussi très fatiguée. Ce dîner n'arrivait peut-être pas au bon moment, elle était peut-être très occupée par son travail. J'espérais tout de même que l'on pourrait passer une bonne soirée. Elle me remercia. Je lui expliquais la raison pour laquelle je lui offrais ces fleurs et elle me répondit que je n'avais pas à me faire pardonner. Je trouvais que si, je n'étais pas aussi présent que je le souhaiterais avec elle et je ne lui donnais pas forcément d'explications, même si Rebecca les connaissait déjà. Le retour de Hannah était forcément compliqué.
Je m'installais ensuite sur le canapé. Elle arriva pour ranger ses dossiers. Elle me proposa ensuite à boire.

Oui, je veux bien. Ce que tu veux, ça m'ira très bien.  

Je la voyais un peu courir partout. Je crois que j'étais arrivé un peu trop tôt.

Tu veux que je t'aide à faire quelque chose ? 

Rebecca m'invitait à dîner, mais elle n'était pas obligée de se mettre la pression. On était entre nous. Le plus important était de passer un moment ensemble. Je m'en fichais un peu de ce qu'il y aurait dans mon assiette à vrai dire. Je n'étais pas forcément venu pour le dîner, mais vraiment pour qu'on puisse parler. On avait besoin de se retrouver.
Je savais que Rebecca avait tendance à être perfectionniste, mais ce soir, elle n'avait pas besoin de s'embêter.

Viens boire un verre avec moi. Pose-toi donc 5 minutes. Le dîner attendra bien. On est pas pressé.    

Je voulais qu'elle profite aussi de la soirée. Son esprit me semblait pourtant être ailleurs. Je la sentais préoccupée.



_________________
Too much to believe, too much to deny
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
You can't wake up, this is not a dream
avatar


› age : 40 ans
› côté coeur : en couple avec un homme marié
› orientation sexuelle : hétéro
› métier : Procureur

› posts : 228
› pseudo : Lisa
› inscrit le : 21/07/2017
› age : 24
› avatar : Kerry Washington
© : Ante mortem


MessageSujet: Re: I have something to tell you   Mar 17 Oct - 1:13




Lincoln &
Rebecca

"I have something to tell you"

Elle gâchait tout alors qu'il était parfait. Il lui avait apporté des fleurs pour s'excuser de ne pas avoir été plus présent pour elle. Il était dans une situation compliquée avec sa fille mais il prenait quand même du temps pour elle, pour eux. Et pour le remercier elle n'avait rien préparé. Le dîner n'était pas fait. Elle n'avait même pas pris le temps de ranger son appart. Elle avait passé son après midi à dormir et elle était toujours aussi fatiguée, aussi malade. Elle ne se souvenait pas avoir été aussi nauséeuse quand elle attendait Danny. Peut être qu'elle était juste trop vieille pour ça, peut être qu'elle aurait dû avorter, juste jeter l'éponge. Elle se blottit dans ses bras et peina à dissimuler quelques larmes. Elle s'en voulait tellement de ne pas avoir tout préparer pour ce soir. Elle était tellement en colère contre elle même. Elle le laissa s'installer et lui proposa à boire tout en rangeant rapidement ses affaires. Il était encore une fois trop gentil avec elle, conciliant. Elle lui sourit et lui ramena l'alcool qu'il avait l'habitude de boire. Pour elle ce serait jus d'orange. Elle était à présent limitée dans son choix de boisson. Il lui demanda si elle avait besoin d'aide pour faire quelque chose. Il était hors de question qu'elle l'exploite en plus. Il devait être également fatigué par sa journée.

Non ça va. Je suis juste- J'ai pas vu l'heure désolée.

Il lui demanda de venir boire avec elle, de se poser, le dîner attendrait. Elle était stressée et elle n'arrivait pas à le cacher. Elle s'installa à côté de lui et lui sourit.

T'as raison je suis désolée. Je voulais juste-

Elle baissa la tête et essuya quelques larmes rapidement. Elle voulait juste que tout soit parfait parce que leur situation était loin de l'être. Elle voulait juste lui faire plaisir avant de devoir lui annoncer qu'elle portait son enfant. Elle voulait juste maîtriser ça parce qu'elle n'avait aucune emprise sur le reste. Et ce n'était pas elle. Ce n'était pas elle de pleurer comme ça, d'être aussi émotive. Elle ne se reconnaissait plus. Elle se leva pour chercher un mouchoir. Elle avait prévu des centaines et des centaines de manière de lui dire qu'elle était enceinte mais aucune impliquait un dîner non préparé et des larmes avant même l'annonce.


Codage par Phantasmagoria

_________________
⊹You own me, you control me, I belong to you.
“Because isn’t that the point of every relationship: to be known by someone else, to be understood? He gets me. She gets me. Isn’t that the simple magic phrase?”
― Gillian Flynn, Gone Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I have something to tell you   

Revenir en haut Aller en bas
 
I have something to tell you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Family comes first :: Burlington, Vermont :: Downtown-
Sauter vers: